lunedì 20 marzo 2017

La Croix
(Marie Malzac) ENTRETIEN - À la veille de la diffusion de l’émission « Cash investigation » sur la pédophilie dans l’Église, mardi 21 mars, Vincent Neymon, porte-parole adjoint de la Conférence des évêques de France, explique à La Croix son refus de participer au débat qui suivra le documentaire, comme annoncé dans un communiqué. La Croix : Comment la Conférence des évêques de France (CEF) a-t-elle été sollicitée par l’équipe de « Cash investigation » pour cette enquête ? Vincent Neymon : Nous avons eu des échanges avec Élise Lucet (...)